Le personal branding sur Facebook

C’est lors d’une discussion avec Margaux Klein pour un podcast que je me suis fait cette remarque. Margaux rebondissant sur le choix de mes mots, je compris que pour beaucoup, communiquer sur les réseaux sociaux n’était pas la même chose que de prendre la parole.

On communique pour parler de son activité, pour se montrer.

Peu prennent le risque de prendre la parole, d’avoir un parti-pris, une émotion, quelque chose à dire.

Peu prennent le risque de trancher, de lancer de véritables campagnes de communication globale.

Le Personal branding, mais le branding également, c’est créer un personnage, une entité, qui a quelque chose à dire.

Si vous ne vous sentez pas capable de PRENDRE LA PAROLE ; vous n’avez sûrement rien à faire sur les réseaux sociaux.

Prendre la parole sur les réseaux sociaux : c’est pour qui ?

Une réflexion intéressante découle de tout ça selon moi.

Pour prendre la parole, doit-on être une marque ? Une entreprise ? Une personne ?

Bien entendu, il est plus facile pour moi de vous parler de prise de parole du dirigeant, de l’influenceur, du représentant d’une marque ; puisque c’est ce que je fais en coaching, toutefois une entreprise ou une marque aussi, peut intervenir et prendre la parole sur les réseaux sociaux. Ça ne se fera simplement pas de la même façon.

Nous sommes aujourd’hui tous devenus des ambassadeurs de marque sans le vouloir.

C’est valable quand le service marketing est au niveau Europe par exemple, et que vous voulez communiquer au niveau France.

C’est le cas pour les responsables des relations publiques d’une entreprise.

C’est le cas pour le blogueur qui intervient au sein d’une entreprise.

Il y a des dizaines d’exemples.

La notion vie privée, vie publique, devient de plus en plus flou avec les réseaux sociaux, et c’est pour cela que nous devons apprendre la notion de Personal branding, d’e-reputation, de prise de parole sur les réseaux sociaux, et ce, peu importe notre place dans l’entreprise, pour la marque, ou si nous sommes indépendants.

Personal branding et prise de parole : comment faire ?

Avant de vouloir prendre la parole, il faut se poser la question du branding ou personal branding.

Si votre positionnement, votre ton, votre champs lexical ou encore votre identité textuelle ne sont pas clairs, votre prise de parole n’aura aucun sens.

Il faut de la cohérence, un objectif, des gimmicks.

Tout passe par là.

Qui êtes-vous ?

Que faites-vous ?

Quels sont vos keywords ?

Comment utiliser ceux de votre entreprise ?

Quelle est l’offre que vous voulez raconter au monde ?

Qu’avez-vous à dire ?

Autant de questions à vous poser bien avant de vouloir prendre la parole.

Ce travail préliminaire est indispensable à toute prise de parole sur les réseaux sociaux.

Il fait partie des must do.

Une fois que tout ceci est posé, passons à une étape importante.

Prendre la parole sur les réseaux sociaux : chercher l’ennemi commun pour créer un mouvement

Cette technique de communication est tellement mésestimée que c’en est triste.

Elle est pourtant utilisée dans l’IT, en comm politique, et dans de nombreux autres domaines.

Cherchez un ennemi, qui peut être un concurrent, mais aussi simplement un avatar inventé de toute pièce – et l’attaquer.

Attention, sans jamais le nommer ! Trouvons lui un nom mignon, ou drôle, ou ridicule, et tapons avec subtilité.

Donnons à ceux qui nous lisent un parti à prendre, un choix à faire, engageons-les à nos côtés dans une vraie prise de position !

Et si vous ne pouvez pas vous permettre ce genre de fantaisies ?

Attaquez un comportement, une caricature, quelque chose que vous ne voulez plus voir dans le monde, un défaut. Soyez engagé.

Les marques, personnes, entreprises lisses ne brilleront jamais.

Soyez clivants. Montrez-vous, n’ayez peur de rien.

Haters gonna hate, potatoes gonna potate.

Vous aurez toujours des détracteurs peu importe ce que vous faites. Chérissez-les.

Communiquer sur internet : ayez une stratégie de communication long terme

Je vois trop souvent encore, des marques, des associations, des personnes, se lancer sur les réseaux et qui communiquent sans aucun objectif, simplement pour être présent.

Vous mettez des coups d’épée dans l’eau.

Que cherchez-vous vraiment ?

Vendre ? Dîtes-le.

Travailler votre notoriété et asseoir votre branding ? Parlez-en.

Faire découvrir un lieu, une offre, vos qualités ? Montrez-le.

Sans objectif, pas de campagne, sans campagne, pas de vision possible.

Je veux telle chose cette année, cela va passer par 4 étapes clés, chacune de ces étapes a tel objectif, pour réaliser chacun de ces objectifs, voici ce que je vais faire.

C’est de cette façon que l’on a une vision long terme de la prise de parole sur les réseaux sociaux.

Et non, vous ne pouvez pas tout faire en même temps sous peine de vous disperser.

C’est d’ailleurs pour cela que les très grandes marques font des réunions stratégiques avec leurs agences en début d’année pour décider des temps forts, de la stratégie, et qu’ils font de la réunionnite aigue. C’est chiant mais cela sert à quelque chose.

Asseyons-nous, vous et moi, pendant 3h,, pour penser une vraie stratégie de prise de parole sur les réseaux sociaux.

Et pour les indépendants alors : comment communique-t-on avec force sur les réseaux sociaux ?

Pour les indépendants, les hommes politiques, les blogueurs, les influenceurs, les infopreneurs, le sujet est encore différent.

Bien entendu vous pouvez déployer les mêmes actions qu’une grande entreprise ou qu’une très grosse marque.

Simplement, vous êtes souvent seul dans votre salon ou avec une équipe réduite, et il va falloir faire des choix stratégiques et trancher.

C’est pour des personnes comme vous que j’enregistre des formations, pour que vous puissiez avancer, faire des tests, essayer de nouvelles choses.

Parce que peut-être que vous avez du temps, mais pas les ressources humaines ou financières pour vous entourer.

Votre meilleur atout, sera de toujours apprendre, de ne rien négliger, d’être un véritable Slasheur des temps modernes (ou un conteur moderne…)

Vous allez devoir prendre une décision maintenant.

Comment allez-vous devenir la nouvelle Girl next door ? Cette personne humaine que l’on a envie de suivre à tout prix au bout du monde…

Serez-vous un ninja de l’ombre des internets ?

Un seul moyen de le savoir…

https://jkohlmann.fr/tremplin

Et pour ceux qui veulent aller encore plus loin, je prendrai à nouveau quelques coaching à la rentrée…

Il est déjà temps de postuler.

(Je ne prendrai que des personnes vraiment engagées dans leur projet, et qui sont alignées avec mes propres valeurs et ce que j’ai envie de faire dans ce monde bizarre et génial dans lequel nous avons les pieds et bien entendu les places sont extrêmement limitées.)

https://goo.gl/forms/PNPHdBC1iwqPotvl2

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.