L’entrepreneur de Schrödinger

Jour 52, Paris, pas si tôt du matin parce que je t’ai écrit ça hier soir. Là je bois mon café dans la vraie vie hors internet.

L’entrepreneur de Schrodinger.

Ce week-end, j’ai vu une image qui m’a fait beaucoup rire, et je me suis dit : JE DOIS leur écrire un email là dessus.

Sur cette image, on se moque gentiment du Chat de Schrodinger, une expérience de physique théorique visant plus ou moins à dénoncer le fait que la physique quantique théorique se mesurait difficilement dans un univers réel etc…

Bref, internet où les vulgarisateurs de sciences sauront te dire ça mieux que moi.

Ici les assiettes sont à la fois cassées et ne sont pas cassées, du moins, tant qu’on n’ouvre pas la porte.

Tant qu’on ne l’ouvre pas, tout peur arriver.

Et cette réflexion m’a rappelé beaucoup d’entrepreneurs que je rencontre.

Ils ont une idée géniale, mais n’osent pas lancer.

Il veulent avoir plus de temps pour eux et changer de vie, mais ne le font pas.

Ils veulent gagner plus et disent qu’ils vont gagner plus, mais ne le font pas.

Ils disent que ça va changer, mais ça ne change pas.

C’est un peu l’histoire de ces assiettes.

Tant que tu n’as pas essayé, tu n’as ni échoué, ni réussi.

Tout est encore possible.

C’est rassurant.

Tu es dans une zone de possibilité où rien d’inquiétant ne peut se passer dans que tu ne fais rien.

Je suis désolé de te dire ça de bon matin, mais il n’y a que l’action qui te permet de réussir.

Attendre, c’est se dire « je peux le faire ».

Oui… mais tu ne le fais pas.

Tu peux réussir, mais tu ne réussis pas.

Avoir théoriquement 100K sur mon compte je m’en fou.

Avoir théoriquement le temps de faire la sieste, voir ma famille, profiter pour lire, je m’en fou.

Avoir théoriquement le temps de faire du sport je m’en fou.

Penser théoriquement à lancer un nouveau projet je m’en fou.

Moi ce que je veux, c’est CONCRETEMENT le faire.

Passer de l’idée à l’action.

Et ça tombe bien, parce qu’on va aussi parler de ça dans le live de ce midi sur la page Facebook. (ici : https://www.facebook.com/jeremykvendreautrement/ )

Et que c’est AUSSI un des sujets que l’on va traiter en Décembre dans le cercle privilégié.

Pour recevoir son magazine, le recoin du Storyteller, tu dois être membre avant le 1er Décembre 8h du matin.

https://jkohlmann.fr/club

Je ne te parle pas de coaching, il reste une seule place de libre et je sais qu’elle va partir vite.

Si tu ne m’as pas encore contacté, c’est que tu n’étais pas prêt d’après toi, et je respecte ce choix.

A demain,

Jérémy,

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.