Loris Monteux, l’histoire d’un ingénieur d’affaires devenu Vidéaste

Quand j’ai rencontré Loris pour la première fois, il n’en était qu’à ses débuts d’entrepreneur, et il avait déjà du génie. A l’époque encore associé, il a pris son envol depuis et nous propose régulièrement, des vidéos, des histoires visuelles qui vous soufflent en quelques minutes. Il était pour moi naturel de l’interroger pour cette chronique avec cette obsession qu’est la mienne : Loris, quelle est ton histoire ? 

 

Hello Loris ! Pour commencer, tu te présentes et tu nous racontes un peu ton parcours ? 
Hello Jérémy, alors je m’appel Loris Monteux j’ai 26 ans et je suis aujourd’hui réalisateur vidéaste et fondateur de Uni Prod.
Mon parcours est à première vue paradoxal, puisque je suis issu d’une formation d’Ingénieur d’Affaires dans le Génie Civil, j’avais pour métier de diriger des chantier de viaducs, tunnels et constructions avant de devenir un passionné de vidéo.
C’est il y a un peu plus de 3 ans, lors de mon stage à l’étranger de 4 mois en Indonésie, que la folie de la vidéo s’est abattue sur moi en m’achetant une GoPro pour filmer mon séjour et découvrir ainsi le montage vidéo.
Voyage après voyage (perso) la passion et l’envie de m’améliorer ne faisaient que s’accroitre, je m’exerçais  aussi beaucoup sur des événements en club parisiens.
C’est donc en Juillet 2015 tout jeune diplômé que j’ai décidé de quitter le monde du BTP pour monter ma société, UNI PROD, et me lancer à plein temps dans le monde de la vidéo.
Un an et demi après je suis très satisfait quant à ma première année d’activité, j’ai pu travailler sur des projets divers et variés (Institutionnel, Clip, Evénements, Voyages) avec des clients comme la RATP, Amazon, Air France.
Beaucoup de beaux voyage et des aventures inoubliable aux 4 coins du monde avec mon pote Alex Vizeo avec qui j’ai travaillé sur de la création de contenu touristique. Bref que du bonheur et aucun regret pour le moment,  j’espère que la route sera encore longue et belle.
Nous nous sommes connus sur des événements Networking, via Margaux Klein notamment, tu pratiques encore beaucoup ce genre d’événements, ou maintenant tu préfères voir les personnes en one to one ? 
Exactement, je crois que la dernière fois que je me suis rendu à un événement Networking c’était la fois où l’on s’est rencontré.
Donc aujourd’hui je suis plutôt “one to one”, plusieurs raisons à cela. J’ai dans un premier temps eu peu de temps perso (l’année du lancement oblige) et je ne suis plus vraiment au courant de ce qu’il se fait en événement.
Mais je recommande ces Networking à tous ceux qui veulent se lancer et trouver la motivation de se lancer surtout. On y rencontre des personnes passionnantes et passionnées surtout, rien de mieux pour ressortir boosté si l’on a peur de se lancer.
Tu produis avec ta société Uni Prod, du contenu pour beaucoup de sujets différents, tu dois donc avoir plein d’angles différents pour approcher une problématique. Lequel tu préfères quand tu dois créer un film ? 
En effet je produis aussi bien de la vidéo de voyage, que de l’After-movie de festival ou encore de l’institutionnel pour des marques de sport ou des entreprises de construction.
Au final, l’angle d’attaque que j’utilise reste le même, comprendre ce que veut le client et essayer de donner de l’émotion au contenu (peu importe le type).
Le client idéal pour toi, ce serait quoi comme sujet et comme approche ? 
Le client idéal est tout simplement celui qui te contacte, car il aime ton style vidéo, et qu’il te donne carte blanche. Rien de plus.
Mon obsession pro, c’est d’aider les gens à mieux raconter une histoire – tu penses que la vidéo surpasse tout le reste pour ça ? Ou les dinosaure de l’écrit comme moi, ont encore leur place ? 
Monsieur Jérémy le dinosaure, bien entendu qu’il y a toujours une place pour votre espèce. Il faut savoir que beaucoup de vidéos partent de l’écrit. Elles sont juste une retranscription imagée d’un message à faire passer ou d’une histoire.
On peut tout aussi bien mettre en avant un sujet, une histoire avec des belles images, tout autant qu’un écrit peut l’être avec de belles lignes et figures de style.
Puis, je pense qu’il y a un public pour les deux supports.
Un livre que tu veux nous conseiller ? Sur la vidéo ou un autre sujet qui te passionne.
Alors aucun livre sur la vidéo, je n’en ai lu aucun concernant ce sujet.
Étant un grand passionné d’aviation, j’ai adoré le livre “Terre des hommes” de Saint Exupéry, un récit autobiographique sur son aventure comme pilote de l’aéropostale.
J’en ai tiré beaucoup de leçons, de cet ouvrage, qui met en avant l’accomplissement du potentiel humain, peu importe son importance et son niveau social.
J’avais noté une phrase importante que je te remets ici ” Quand nous prendrons conscience de notre rôle, même le plus effacé, alors seulement nous serons heureux
Quelque chose que tu veux ajouter ? Une actu à partager avec nous ? 
Croyez en vous et en vos rêves, forgez-vous une vision précise de ce que vous voulez ou qui vous voulez devenir, ça marche aussi bien pour le pro que pour le perso.
Merci à toi Jérémy.
Merci pour ton temps et tes réponses Loris ! C’est toujours un plaisir de te lire et d’échanger avec toi sur tous ces sujets.
Vous souhaitez aller plus loin dans cette obsession systématique de raconter des histoires ? Raconter la votre peut-être ? Tous les jours ou presque, nous nous écrivons par email, en petit groupe, comme une bande de copains.
Cette newsletter, je l’ai appelé Be What You Read, en raison de ma deuxième obsession, les livres. Vous pouvez la rejoindre ici : https://forms.aweber.com/form/60/967451060.htm

Merci de me suivre et si toi aussi, tu veux gagner 1000 euros par mois grâce à un blog, découvre ma formation pour devenir blogueur pro.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.