Est-ce que je dois avoir honte de ça ?

Jour 44, Paris, 7h05

 

Est-ce que je dois avoir honte de faire ça ?

 

Après mon mail de mardi, où j’annonçais fièrement mon envie de travailler moins, mais mieux, deux réactions se sont présentées à ma porte et il y en a une dont j’ai envie de vous parler ce matin.

 

« 🙂 Heureux de voir que ce genre de slogans trompeur marche encore pour certains »

 

La pointe de cynisme pédant, c’est absolument le « FREE BONUS » en communication à Paris.

 

Tu ne peux pas être publicitaire si tu ne crois pas que tu es mieux que tout le monde haha.

 

 

Blague à part, cette personne soulève plusieurs questions intéressantes, j’ai envie qu’on en parle toi et moi ! 

 

  • Est-ce que la promesse est trop forte ?
  • Est-ce que je dois avoir honte de ce que je vais te donner ?
  • Est-ce que c’est pour tout le monde.

 

 

Quand on parle de StorySelling, il faut savoir que finalement, on adapte SIMPLEMENT des concepts publicitaires des années 20, aux nouveaux outils du web, en ajoutant des mécanismes de psychologie humaine, avec des émotions, et tout ça, on en fait une salade de fruits (un machin avec de tout dedans), qu’on apprend à mélanger et à doser pour avoir les bons résultats.

 

La question qui va presque répondre à toutes les autres alors, et que j’aurais pu poser à la personne qui m’a écrit ça sur Linkedin c’est :

 

Est-ce que ton désir profond est d’atteindre cet objectif, ou bien le plaisir de le faire est moins important pour toi, que l’envie de dire à tout le monde que ce n’est pas possible ?

 

Oui ça aurait été mesquin et tout, je ne l’ai pas fait.

 

Quand on parle de toutes les disciplines en ING de la vie d’un entrepreneur, on ne parle QUE de désirs, d’envie, de rêves, de peurs, de motivations.

 

C’est pour cela que les émotions humaines sont si importantes à l’intérieur, et que je te dirai ENCORE et ENCORE d’utiliser ton histoire personnelle et d’être vrai.

 

Les personnes qui te lisent, elles ont des peurs, des rêves, des envies, des motivations, des ambitions.

 

C’est de ça que tu leur parles, rien d’autre. (et tu peux faire des blagues si tu as envie)

 

PARCE QUE C’EST NOTRE PRRROOOJJJJEETTTTTTTT. (Running gag désolé)

 

La question que je posais :

 

Est-ce que MA promesse est trop forte ?

 

Peut-être pour cette personne oui. Ok. Tant pis.

 

Ce n’est pas elle que je veux aider.

 

Ce n’est peut être pas toi.

 

Avec mon offre principale en coaching, la promesse est tout de même :

 

Augmenter ses ventes tout en divisant par deux son temps de travail avec un système au service de ton entreprise.

 

Ce n’est pas pour tout le monde c’est certain.

Et je comprends, que ça puisse choquer.

 

Si tu n’es pas prêt à y croire, je sais déjà que ce n’est pas pour toi.

C’est ok pour moi.

 

Puis vient la question : est-ce que je dois avoir honte de te faire cette promesse si on s’engage ensemble ?

 

 

Non.

 

Tu ne dois pas non plus avoir honte de ne pas y croire.

Tu ne devrais avoir honte de rien d’ailleurs.

Moi je ne te reproche rien.

Tu ne devrais rien te reprocher.

 

Je ressens simplement que c’est IMPORTANT souvent, pour mes clients, de passer des caps symboliques de salaire (5000 ou 10K / mois par exemple), ou de retrouver du temps libre, d’avoir le temps de…

 

C’est exactement ces outils que je donne.

Donc c’est exactement ça que je te promets.

 

(Avec les garanties qui y correspondent).

 

Vient alors la VRAIE VRAIE QUESTION.

 

Celle que tout le monde veut poser.

 

La dernière question.

 

Doctor who ? Nan j’déconne. 

 

  • Est-ce que c’est pour toi ce que je propose ?

 

  • Si tu crois que c’est impossible ce n’est pas pour toi
  • Si tu ne veux pas gagner 5K par mois ou beaucoup beaucoup plus sans te TUER au travail, ce n’est pas pour toi
  • Si tu penses que les publicitaires des années 20 ne vendaient rien ce n’est pas pour toi
  • Si des mots comme Campagne de comm, Lobby, opération, Copywriting, Storyselling te font peur, ce n’est pas pour toi
  • Si tu n’es pas engagé à 100% de ta motivation de ton projet, ce n’est pas pour toi
  • Si tu penses profondément qu’il faut travailler 12h par jour pour réussir, ce n’est pas pour toi
  • Si tu es arrivé là en te disant « il avait promis des conseils gratuits de Storyselling » et que tu ne les vois pas entre ces lignes, ce n’est pas pour toi.

 

 

Et si ce n’est pas pour toi, alors tu pourras acheter toutes les formations en ligne et les coaching que tu vois chez moi, sans jamais y arriver.

 

(Je te le disais hier, peut être que quelqu’un d’autre te donnera d’autres outils pour que tu réussisses, et je suis très ok avec ça)

 

Pourquoi je te dis tout ça aujourd’hui ?

 

Parce que j’ai tellement confiance en toi, en ce que je veux te donner, en ce qu’on peut faire ensemble, et dans l’énergie que je vais apporter à tout ça que…

 

… La semaine prochaine, je double tous mes prix.

 

Les prix des coachings.

Les prix des formations.

Les prix des méthodes.

 

BOOM. X2. Tout simplement.

 

Et je vais aussi ajouter une garantie que je n’avais jamais proposé jusqu’à présent.

Je te parle de tout ça demain matin.

 

En attendant tu peux encore aux prix actuels :

 

  • Réserver une session stratégique pour voir si on peut travailler ensemble en coaching (il me reste 3 places pour des appels la semaine prochaine) : https://mailchi.mp/ed16f9fe9edc/coachingjk1
  • Jeter un oeil à mes formations actuelles, que je retire petit à petit du marché, parce que j’en ai marre de ne pas te parler de vive voix et de ne pas te voir appliquer : https://jkohlmann.fr/formations

 

 

On se parle demain,

 

 

Jérémy,

 

————————————————-

 

Partage cet email à un ami qui veut doper ses ventes et sa notoriété grâce au Storytelling : http://eepurl.com/dCE0SX

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.