Comment construire un article de fond efficace ?

Pour construire un article de fond efficace il faut tout d’abord un bon titre ! On l’appelle aussi H1. Ici, il est en haut. Ensuite, une introduction qui reprendra des mots clés connexes avec notre sujet comme ici article référence, référencement, google… Une fois que l’on a fini l’introduction, on rentre dans le vif du sujet avec le plan. C’est parti !

C’est quoi un article de fond ?

Un article de fond répond aux questions que le lecteur se pose, mais selon les guidelines des moteurs de recherche ! Pour cela, on crée du contenu de 800 à 1500 mots (minimum), avec un certain maillage, mais aussi de nombreuses bonnes pratiques qui vont faire plaisir à un moteur de recherche, tout en répondant aux questions que le lecteur se pose (google veut que votre lecteur soit content, c’est là le plus important).

Alors un article de fond, finalement, y’a quoi dedans ?

Les titres et sous-titres

C’est probablement la partie la plus importante dans votre article. Les titres et sous-titres, qui sont en HTML manifestés par des balises H1, H2,H3 etc… sont les mots les plus importants pour les robots, mais aident aussi votre lecteur à se repérer dans le texte.

Ces titres ou balises, doivent structurer votre discours, mais aussi donner des indications à votre lecteur sur le contenu de l’article.

Ce sont vos parties finalement, votre plan. Ils peuvent reprendre des mots clés, le sujet de votre article, ou encore des questions qui attirent l’oeil, et donneront envie d’en lire plus sur le sujet que vous proposez.

Les mots clés

Les mots clés eux, sont les mots que vous voudriez voir ressortir dans google dans un monde idéal, s’il n’y avait pas de concurrence par exemple. Il doit y en avoir dans votre texte, avec des phrases, de la longue traine (des expressions complètes et complexes et non de simples mots) mais aussi dans vos catégories etc..

On évitera bien entendu ce que l’on appelle du “Keywords stuffing” qui consiste à coller du mot clé à tort et à travers dans vos articles. Cela se sent à la lecture, google le voit, bref, c’est mauvais pour tout le monde.

Alors : article de fond, article de fond, article de fond.

Nan je déconne. Ne le faîtes pas.

La mise en page

La mise en page de vos articles est elle aussi, très importante. Elle comprend des images, du texte, du gras, de l’italique et j’en passe.

Mais d’abord, c’est quoi du gras et de l’italique pour le robot google ?

Pour le robot google, du gras, c’est une balise strong, cela veut dire que ce que vous mettez en noir est important. 

Pour google, l’italique est une balise “em”, c’est important aussi et cela correspond parfois à une citation.

Attention Marcel, à ne pas confondre avec les quotes !

Et pour l’utilisateur alors ?

Pour l’utilisateur, l’italique est une prise de parole, et le gras est une expression importante.

Vous allez donc devoir faire des choix de mise en page, pour faire plaisir au robot, mais aussi à vos lecteurs. Privilégiez toujours le lecteur. Le lecteur est le roi, le lecteur est le chef, le lecteur est mort, vive le lecteur.

Oui, vous avez le droit de mettre des blagues dans le texte.

Les liens

Dans un article, vous aurez le droit de mettre différentes sortes de liens.

Des liens internes : vers vos pages profondes, vers votre site.

Des liens externes : vers des sources, des ressources complémentaires, des parutions presse, des vidéos…

Sachez que sur wordpress, vous pouvez aussi ajouter une vidéo directement dans votre article sans en mettre le lien !

Regardons ça.

 

Et paf, ça fait des chocapics. 

Les images

Enfin les images !

Pour vos lecteurs, elles aèrent le texte et parfois, donnent des indications complémentaires sur votre propos.

Pour le robot des internets, elles sont du codes qu’il ne voit pas et qu’il doit apprendre à lire.

Voyons ça.

On mettrait quoi comme image ici ?

Le texte sous mon image

Et pour finir : le call to action !

Je le mets en H2 parce qu’il est très important.

On ne parle plus ici de contenu, de SEO, de lecteur, on parle de vente, de conversion, d’inscription.

Si votre article est suffisamment intéressant, c’est le moment de proposer une action à celui qui vient de le lire.

Cela peut être un téléchargement d’app, une inscription newsletter, un like facebook !

Vous allez devoir trancher. C’est le moment de tous les possibles. L’avenir vous appartient.

The world is yours comme nous disait Scarface.

Oui, je brode pour arriver à mes 800 mots minimum et ne pas devoir ajouter encore des parties dans cet article dans lequel je tourne déjà bien trop en rond.

On y est presque, et pour finir, si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à retrouver les articles suivants :

Voilà on a nos mots.

On se retrouve vite.

A bientôt,

Jérémy.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.