Pourquoi je ne retournerai pas signer un CDI chez l’annonceur.

c’est clickbait (putaclic) un peu non ? Je sais, j’ai un peu fait exprès, je plaide coupable hihi. Heureusement, comme à chaque fois que je fais le coquinou comme ça avec toi, j’ai un message à passer derrière. Ceux qui me connaissent vont rire, puisque je n’ai jamais eu de CDI chez l’annonceur. Et pourtant, je peux te dire que je n’irai pas, et je vais t’expliquer pourquoi. T’es prêt ? On va se parler d’apprendre, et de foncer vers ses rêves, sans trop de filet de sécurité !

Pendant mes études, alors que je bloguais déjà, sans trop savoir ce que j’allais en faire, j’ai eu plusieurs stages. Annonceur, Media en ligne, Agence digitale. Certains se sont merveilleusement bien passés, d’autres étaient absolument terribles. (By the way, un stagiaire pas épanoui est un employé catastrophique, ce qui est finalement chiant pour les deux parties.)

C’est pendant cette période que j’ai su que je pouvais apprendre par moi-même aussi, et me forger la vie dont j’avais envie, en bossant avec des clients sous forme de Consulting.

Bon ok, au début j’avais pas tout tout compris à ça, et j’ai pris quelques belles coquilles en voulant quitter l’édition web pour l’e-commerce ; mais je te parlerai une autre fois de la façon dont je me suis BIEN planté.

Voici donc, pourquoi je ne retournerai pas en CDI chez l’annonceur.

etre-freelance-et-devenir-meilleur

Depuis que je suis Freelance, consultant, entrepreneur, tu appelles ça comme tu veux ; j’ai eu de nombreuses propositions de postes.
En effet, j’ai un profil plutôt HYPER spécialisé, et je connais pas trop mal mon métier. Ce qui fait que si une entreprise chercher particulièrement ce que je sais faire, je ne suis pas un trop mauvais candidat.
J’ai pourtant refusé à chaque fois. Il y avait des postes très cool, j’aurais pu être bien mieux payé que ce que je ne gagne actuellement, cela m’aurait apporté de la sécurité en plus.

Mais je me serai encroûté…

Quand on travaille avec plusieurs clients à la fois, comme moi actuellement, qu’on blog etc… On est obligé de se tenir TRES informé sur toutes les thématiques. On lit beaucoup, on apprend, on teste des choses sur soi, puis sur ses clients, on affine les process et on devient chaque jour meilleur.

Je sais que c’est possible en entreprise, mais je n’y arrive pas.

Je trouve que l’on finit esclave d’une seule thématique (ou que l’on manque de temps pour la travailler pour le cas des agences) et que l’on devient à terme moins bon.

Je crois que c’est le principe de Peter qui dit que, chaque personne tend à aller vers un poste pour lequel elle n’est pas compétente.

Je ne veux pas de ça pour moi, je veux faire mieux.

C’est pour ça par exemple, que je ne prends pas 10 ou 15 clients à la fois. C’est pour ça que je me challenge au quotidien avec eux, dans ce que nous essayons ensemble pour leur stratégie, c’est pour ça que je ne signe pas de contrats sur 5 ans, mais cherche à être renouvelé si le travail est satisfaisant.

Je ne veux pas être sécurisé, je veux être bon.

Et puis j’ai d’autres projets…

Ce que je fais en plus du Consulting et que je ne pourrais pas faire en CDI

besoin-dun-consultant

J’ai actuellement deux projets que je prépare. Certains le savent, d’autres l’ont vu venir.
Je vais les révéler une bonne fois pour toute ici, puisque finalement, on est entre tous non ?

Une formation en ligne sur les réseaux sociaux

Ce ne sera pas forcément standard, pas du tout même. Et je ne suis pas sûr d’y inclure de la vidéo. Il s’agira d’articles de presse en ligne, expliqués, analysés, détaillés, qui aideront à comprendre les réseaux, et la façon de BIEN les utiliser pour son branding ou son entreprise.

4 thématiques, 4 semaines, 5 sujets par semaine.

Il y a du travail, je te l’assure.

Je travaille sur ce projet depuis plusieurs mois, et je procrastine un peu je te l’accorde. Il faut que je Focus, je sais que vous êtes beaucoup à attendre cette formation.

D’ailleurs, que devrait-elle absolument comporter, d’après toi, qui me lis ici ?

Un projet d’écriture plus grand…

J’aime écrire, j’ai toujours aimé le faire. Et je pense également que le livre est une merveilleuse carte de visite pour l’entrepreneur, que celui-ci peut parfois, apporter de la crédibilité, ou simplement de la notoriété.

Je réfléchis depuis longtemps à un sujet, je l’ai.
J’ai également un plan, il va falloir se mettre au boulot.

Le guide du style Bw-yw avait mis un an, et nous étions 3.
J’espère ne pas prendre aussi longtemps pour écrire ce projet.

Pour le sujet, tu seras mis au courant bien assez tôt. J’ai encore trop de détails à voir, de mode d’édition et de diffusion à penser etc…

On ne chôme pas par ici !

Tu vois, c’est aussi pour ça que je ne veux pas d’un CDI bien planqué chez l’annonceur.
Je veux avoir 3 carrières par semaine, je veux avoir des compétences et non un métier, je veux pouvoir me barrer à l’autre bout du monde pour changer d’air quand l’envie me prend.

Là, j’écris cet article d’une terrasse à Bali, et c’est plutôt sympa comme bureau du jour.

C’est pour toutes ces raisons que mes clients choisissent de travailler avec moi…

– Je ne suis pas un grand groupe
– Je ne travaille qu’avec des clients auxquels je crois
– J’apprends au quotidien et ne m’endors pas sur ce que je sais faire
– Des fois je me plante, je le reconnais, et j’apprends
– Oui je suis « cher », mais je donne vraiment de mon temps
– Non, on ne peut pas travailler ensemble, juste parce que tu as décidé de payer
– Oui ton projet me plaît, on va faire de belles choses ensemble, on va raconter des histoires aux gens.

Bref, je m’égare, comme toujours.
Ça doit être le soleil qui me monte à la tête…

Tiens, j’vais peut-être aller me chercher un cocktail moi, ou un CDI…

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus.