Pourquoi je n’allumerai plus ma télévision.

Ahhhhh – encore ces satanés titres putaclic. Sauf que cette fois, c’est vrai, ce n’est pas juste pour vous énerver. Année après année, j’ai eu de plus en plus de mal à me reconnaître et à me retrouver dans les media traditionnels. Je ne les lis plus que par intérêt professionnel, puisque j’ai envie et besoin de savoir comment ils s’articulent, comment ils fonctionnent. Cela fait partie de mon métier. Seulement voilà, je n’allumerai plus ma télévision.

Je ne sais pas quand ça a commencé, ça s’est fait petit à petit me concernant. Je me retrouvais de moins en moins dans les émissions, elles ne me faisaient plus rire. J’avais envie de suivre les séries en même temps qu’elles sortaient aux US, je préférais voir les films au Cinéma. Une fois ce constat fait, on regarde la télé pour quoi ?

De plus en plus vite, j’ai vu les programmes se dégrader…

Le nivellement par le bas.

Au lieu d’essayer de tous s’élever avec des choses qu’on ne sait pas, qu’on ne comprend pas – la télévision a commencé à donner du débile pour tous – pour que tout le monde s’y retrouve, puisse rire. D’abord avec les émissions, puis à leurs détriments, et enfin au détriment d’humains.

Ce n’est pas un humour que je cautionne, je pense que j’en ai un peu pâti plus jeune, et ça ne m’amuse plus du tout.
Torturer un humain pour faire rire les « plus forts » autour de la table, ce n’est pas la culture que j’ai envie qu’on me donne, et ce n’est pas celle que j’ai envie de transmettre.

Il y a bien assez de façons d’informer, de faire rire, de cultiver et j’en passe – pourquoi avoir choisi celle-ci ?

Je ne donnerai aucun détail, aucun nom, aucun exemple, on sait tous trop bien de quoi je parle.

La télévision et les media traditionnels sont nivelés par le bas, et c’est dommage.

De moins en moins de vrai contenu.

Ce constat aussi est très important, et il ne s’applique finalement pas qu’à la télé !

Sur les centaines de chaînes disponibles, sur les dizaines de magazines et journaux : combien font encore du vrai contenu ?

Je parle ici de reportages fouillés, pas romancés, avec une vraie question. Je parle ici d’articles de fond, recherchés, sur un sujet qui fait débat. Je parle ici d’émission avec de vrais experts, pertinents, qui apportent des réponses.

C’est vrai sur internet, mais aussi à la télévision, la radio, etc…

Combien de magazines ont encore des reportages de plus d’une page ?

C’est cette perte de contenu qui me fait m’éloigner des media traditionnels, dans lesquels je ne me reconnais plus.

Je ne pense pas être meilleur que les autres, il y a des milliers de choses qui me dépassent et que je ne comprends pas, dans beaucoup de domaines – mais justement, quand je ne comprends pas, je peux apprendre, et ça me plaît.

(Si tu es la personne la plus intelligente de la pièce, tu es sûrement dans la mauvaise pièce)

L’émergence d’autres media, plus qualitatifs.

Et puis avec internet et les nouveaux moyens de communication, sont arrivés de nouveaux media.

Ils sont hors du système publicitaire classique, ont trouvé d’autres Business Models, et sont donc détachés des annonceurs.
Ils travaillent pour leurs lecteurs, leurs fans, leurs auditeurs et j’en passe.

Ils s’appellent les blogs, Youtube, les web radio, les podcasts et ils révolutionnent le secteur.

Avec eux, on apprend, avec eux, on comprend, on va plus loin, on essaie un peu de s’élever.

Ceux que je suis sont en grande partie américains, mais c’est seulement parce que le modèle a un peu d’avance là-bas, et est déjà plus mature.

C’est aussi dans cette dynamique, que je lis autant de livres. Je trouve le contenu tellement plus pertinent.

Mais je ne boude pas les media en fait…

Non, je serais même prêt à faire machine arrière, si cela en valait la peine.

J’ouvre encore quelques magazines, je regarde ponctuellement des Talk-shows US, et il m’arrive d’allumer la radio quand je veux entendre une chronique.

Je ne suis pas fâché, je ne veux pas être radical, seulement, je suis déçu. Et tant que ce sera le cas, je ne vois pas pourquoi je rebrancherai ma télé.

Télévision, je ne demande qu’à avoir tort ! Propose-moi un vrai programme, sur une chaîne nationale, en Prime, et je te promets que l’on redeviendra amis.

Des bisous, mymy qui t’aime mais qui te quitte.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus.