Être entrepreneur, c’est avant tout savoir s’entourer.

Je le disais hier lors d’un call pro, je le dis à toutes les personnes que je coach, on en discute parfois entre amis aussi ; l’entrepreneur est souvent seul, et ne peut pas tout savoir faire. Il doit apprendre à s’entourer, et c’est un vrai problème bien souvent ! Alors, comment trouver les bonnes personnes avec qui travailler ? Comment trouver des amis avec qui échanger sur un pied d’égalité ? On en parle, bouge-pas. 

Pourquoi l’entrepreneur est si solitaire

L’entrepreneur est un loup solitaire… combien de fois avons-nous entendu cela ? C’est pourtant la vérité, même si cela tend à s’éloigner de plus en plus, avec la volonté qu’ont la plupart d’entre-nous de se rassembler pour travailler ensemble, étendre notre réseau et tout et tout.

Si l’entrepreneur reste la plupart du temps si seul, c’est que personne ne comprend ce par quoi il passe au quotidien. L’ascenseur émotionnel permanent, le fait de devoir tout savoir faire, le fait d’être vu comme un « vilain patron » par certains, un héros pour d’autres, ou encore une personne avec un simple hobby. Désolé mon bon monsieur (ou ma bonne dame hein, j’suis pas comme ça), mais j’ai un vrai métier. Le fait que je travaille dur ou non ne se résume pas au chèque que je perçois à la fin du mois. Il faut des gens comme vous, il faut des gens comme moi. Si tout le monde le comprenait un peu mieux, l’entrepreneur ne serait pas obligé de s’entourer de gens comme lui !

Heureusement depuis peu, naissent les intrapreneurs, véritables chevaliers au sein de grandes entreprises, qui comprennent enfin, et avec qui l’ont peut très facilement échanger.

Oui, nous sommes un peu dans le cliché version Calimero qui est mis au coin par la vie, m’enfin c’est la réalité.

PS : Ce qui ne veut pas dire que l’un d’entre nous changerait sa situation pour quoi que ce soit au monde.

Trouver les bons partenaires de travail

Et là, on rentre dans le truc un peu coton. Trouver des personnes avec qui travailler, ce n’est pas une mince affaire. Au cours de ma jeune vie d’entrepreneur, j’ai travaillé avec des entreprises, des agences, des entrepreneurs, des freelances, des stagiaires, et j’en passe…

Il y en a très peu que je recommande encore aujourd’hui et avec qui je continue d’échanger !

Oui mais alors, comment trouver ?

Finalement, le plus simple de mon point de vue, reste de s’entourer de personnes qui ont les mêmes valeurs que nous.

De personnes qui veulent évoluer à la même vitesse, dans le même sens, de personnes qui ont les mêmes ambitions que nous, mais aussi les mêmes valeurs de vie. Ce sont ces personnes qui feront des alliés puissants, mais aussi faciles à vivre, dans un avenir proche.

J’ai quelques amis du genre, ils ont commencé tout petit comme moi, et ont grandin ; certains beaucoup plus et beaucoup mieux que moi. Je suis fier de les connaître, noys partageons des valeurs communes. Alors oui, nous ne travaillons pas ensemble aussi souvent que nous l’aurions aimé par le passé, changement de sphères oblige, mais nous mangeons toujours un petit truc à l’occasion, pour échanger de bonnes idées et de bonnes pratiques. Ça s’appelle la vie, il paraît.

S’entourer d’amis qui vous comprennent

Il n’y a pas que les partenaires de travail, il y a aussi les amis. Et ceux-là sont au moins aussi important à votre épanouissement pro, si ce n’est plus ! Ils sont votre socle, votre stabilité, ceux qui vous aideront quand cela ne va pas. Vous avez besoin d’eux.

Avec les années, les partenaires et les amis se mélangeront, mais si autour de vous, vous n’avez pas une certaine ouverture d’esprit (ce qui ne correspond pas à une fracture du crâne…), vous n’arriverez à rien.

Si vous êtes la personne la plus intelligente de la pièce, vous êtes dans la mauvaise pièce.

Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous voyons le plus.

Souvenez-vous de ces deux phrases… et faites-en bon usage.

Se faire coacher et intégrer des Mastermind

On y vient. Forcément, je défends un peu mon bifteak hein.

En plus d’être entrepreneur, participant à quelques projets, directeur d’une petite « agence de comm », je suis aussi coach / consultant pour des entrepreneurs ou des entreprises ; je vois donc ce que cela peut apporter.

Je vous arrête tout de suite. A une certaine étape, nous avons tous besoin d’être mentor comme protégé, coach comme coaché.

Je fais moi-même appelle à des coachs ou consultants TRES régulièrement pour passer des étapes, que ce soit dans ma pratique sportive, dans ma vie perso, dans ma vie pro.

On ne peut pas conseiller efficacement les autres, si nous ne sommes pas nous-même un peu suivi.

Chaque trimestre maintenant, je prends 5 entrepreneurs en coaching, pour une durée de 3 mois, je les fais évoluer ensemble, avec moi aussi, et dans mon réseau, et nous voyons ce qui en ressort de positif.

(Prochain « apply » en Février / Mars, vous pouvez m’écrire à ce sujet via la page contact)

Il n’y a pas que le coaching qui compte ! Se faire coacher c’est progresser, mais parfois cela ne suffit pas.

Et là, les Mastermind peuvent être très efficaces !

Un Mastermind c’est quoi ?

Des entrepreneurs, à peu près au même stade de leur évolution pro, qui travaillent ensemble sur leurs différentes problématiques. Je cherche encore le bon me concernant, et je n’en ai encore jamais proposé. Mais pourquoi pas un jour… si cela intéresse certains, tout se réfléchit.

Intégrer des événements networking

C’est aussi un bon moyen d’en finir avec la solitude de l’entreprenur, et d’apprendre des autres.

Des événements de ce style, il y en a maintenant partout.

Des entrepreneurs en créent, des entreprises aussi, parfois même les villes s’en chargent.

Apéro entrepreneur, BNI, Networking booster et j’en passe.

Il y en a de très bons, mais aussi de très mauvais.

Ne tombez pas dans le piège de l’entreprneur qui vient pitcher invariablement son projet dans toutes les villes qui l’accueillent, qui gagne des prix et des félicitations, mais qui finalement ne lance jamais rien. Nous en avons tous trop vu de la sorte.

Prenez ces événements comme un tremplin ou ne les prenez pas.

C’est tout ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui il me semble, et c’est déjà plutôt bien, j’ai des crampes aux doigts à force d’écrire.

On se parle de l’autre côté ?

Tous les jours, j’ai des échanges du genre avec mes abonnés ici : Be What You Read, la Newsletter.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus.