Et si mon message ne passe pas…

C’est probablement le problème que rencontrent le plus d’entrepreneurs, de blogueurs, de coachs, d’artistes ou encore de jeune entreprise. Quand le contenu ou le produit est bon, mais que le message ne passe pas de la bonne façon, qu’il n’atteint pas sa cible. C’est bien souvent un problème de transmission, de forme – et ce n’est pas si évident.

La façon dont vous le dites est plus importante que votre message lui-même

C’est l’une des premières choses que l’on apprend en communication il me semble – votre langage corporel fait passer 70% du message lors d’une interaction avec une personne.

Seulement voilà, il n’y a pas de Body Language sur internet, alors on fait comment ?

C’est la forme de votre message qui va être très importante. Comment formuler ma phrase ? Je mets des smileys ou pas ? J’ajoute une photo ? Et les liens alors ? Et je publie où mon message ?

Tout un tas de questions vont alors se poser, et elles sont toutes pertinentes, elles doivent être réfléchies en amont d’une stratégie Social Media, ou d’une stratégie de communication digitale tout simplement. Chaque canal d’internet a ses codes, ses règles, et le message doit y passer différemment pour être bien perçu par les utilisateurs que vous voulez toucher, soit vos futurs clients.

N’oubliez pas le messager

Disons que votre message est bien rôdé et que vous y avez mis les formes. N’oubliez pas une autre chose très importante : vous.
Si vous n’êtes pas en accord avec votre message, vous perdez en crédibilité.

Il vous faut un personnage, un avatar, quelque chose de vous qui soit représenté sur internet et qui vous caractérise, qui permette de vous mémoriser.

Cela va passer par votre style, vos tics de langage, vos mimiques, les personnes qui vont vous entourer sur internet et j’en passe.

Le messager et le regard que les autres ont de lui, est ici aussi important que le message, ne le négligez pas.

Répétez, reformulez, mais gardez l’âme du message

Nous en arrivons à la troisième étape : le message.

Si la forme est bonne, et que le messager l’est aussi, vous allez devoir travailler le fond.
La répétition peut être une bonne stratégie, mais peut-être qu’un peu de wording ne vous ferait pas de mal, il faut réfléchir à la façon dont vous avez formulé le message lui-même.

Gardez le fond, mais changez les mots, faites passer votre message différemment si il n’a pas été reçu comme vous le souhaitiez la première fois.

On résume pour ceux qui n’auraient pas tout lu

Trois choses sont à retenir pour une communication efficace sur internet :
– La façon dont vous faites passer votre message (Canal, codes…)
– Le messager doit porter le message (Vos mimiques, vos tics, votre tenue, votre entourage pro)
– Le Wording / la formulation du message (comment choisir ses mots)

Si vous maitrisez ces 3 étapes dans votre communication en ligne, il y a de forte chance pour que votre message touche ses interlocuteurs de la façon dont vous le souhaitiez.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera dans votre réflexion.

Si vous voulez aller plus loin avec moi dans des raisonnements autour de la lecture, de la réflexion stratégique et me suivre dans le commentaire de quelques articles, n’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter « Be What You Read » – vous y retrouverez quelques conseils, mais aussi des articles qui m’ont marqués et des livres qui m’ont pus.

Oui, je veux m’abonner !

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus.