Se regrouper pour avancer : La Force du Réseau.

C’est bien moins putaclic que d’habitude je trouve – aujourd’hui je soumets une idée, je réfléchis à l’écrit, je lance un truc, sans savoir à qui ça va parler ou non. J’ai envie de parler de groupes, de réseau, du cercle de réciprocité, de comment le réseau va t’aider au quotidien à poser toute la vie professionnelle, du moment que tu donnes avant de recevoir. Laisse-toi faire, ça va bien se passer.

Réseau 101 : les bases que tu dois connaître

Un réseau est un système de ramifications entre des personnes en activité professionnelle, qui facilite les échanges d’informations et d’idées entre ses différents protagonistes.

Hmmmm merci Jean-Michel Je-Sais-Tout. Ok, nous avons les bases, plus précisément maintenant ?

Ce que l’on appelle aujourd’hui réseau, c’est bien souvent un regroupement de personnes, sur internet ou dans la vraie vie, qui ont des intérêts communs ou non, mais qui ont décidé de s’entraider, d’échanger des idées, des services et j’en passe.

En terme de « business » ; votre réseau est votre base de travail.

C’est lui qui vous apporte la preuve social, parfois des contrats, mais aussi un échange d’idées pour progresser. Bref, c’est votre base, votre socle. You need it.

Vient alors la question qui brûle toutes les lèvres…

Comment constituer son réseau : créer du lien véritable et sincère

Oui je sais, j’suis un coquin dans mon genre, j’vous balance comme ça qu’il faut être sincère et puis débrouillez-vous quoi. Nan mais j’vais vous expliquer.

Quand je parle de lien sincère pour constituer son réseau, je parle de tisser des relations véritables avec les humains qui vous entourent, pas seulement de voir des deals à conclure comme beaucoup le font.

C’est comme en Séduction finalement, le business, c’est de la séduction B to B.

Si tu séduis cette jolie personne, que tu prends son numéro dans le but de conclure un deal, que tu lui fais accepter je ne sais quoi, et que tu files dans la foulée : BUYER REMORSE (à lire avec une voix de Dark Vador, pour que ça fasse peur).

La personne va se sentir salie (non, pas comme elle aimerait), ou biaisée (le « i » a son importance ici…) ; bref, vous n’irez nulle part.

Prenez le temps, apprenez à connaître votre interlocuteur, voyez comment VOUS pouvez l’aider, ce dont il a besoin, ce qu’il fait et pourquoi il le fait.

Aidez sincèrement, de bon coeur, parce que ça ne vous tuera pas de prendre 10 minutes pour faire une mise en relation ou jeter un oeil sur un projet.

Il est toujours plus facile de demander un service à un ami qu’à un parfait inconnu.

Voyez tout votre réseau comme un groupe d’amis.

Ce ne seront pas forcément vos meilleurs copains d’enfance avec qui vous allez boire des bières le samedi (encore que…), mais ce seront vos amis de travail, et vos relations n’en seront que plus saines.

Je ne vous dis pas de feindre ici, intéressez-vous vraiment aux gens.

Et si vous réussissez à construire votre réseau de cette façon… vient le moment de vous en servir pour avancer.

Savoir utiliser son réseau : la force d’une simple demande

Ça a l’air tout bête, et pourtant personne n’ose, personne n’y pense jamais. La force d’une simple demande.

Vous avez besoin de quelque chose ? Demandez. Tout simplement.
La pire chose que vous puissiez recevoir est un « non ». Ce n’est pas dramatique, personne ne mourra.

Dans le meilleur des cas, vous obtiendrez ce que vous demandez.

Que ce soit une recommandation, une mise en relation, une relecture, un contrat ; cela ne vous coûtera JAMAIS RIEN de poser simplement la question.

Au contraire, vous faites assez confiance à votre interlocuteur et vous validez assez ses compétences pour lui poser cette question. C’est flatteur non ?

Essayez des phrases toutes bêtes et pourtant si efficaces…

– Me recommanderais-tu pour …. ?
– Connaitrais-tu quelqu’un qui… ?
– Me laisserais-tu essayer ….. ?

Ce n’est pas si compliqué…

Et si l’on se regroupait plus ?

Forcément, j’y viens, j’avais une idée derrière la tête. Le réseau pour le réseau ne sert à rien, il doit servir un but, un objectif, quelque chose de plus grand que soi, aider les autres ou que sais-je.

Moi, j’aime bien utiliser mon réseau pro pour avancer c’est certain, mais aussi pour faire avancer les autres ; parce que nous ne sommes pas obligés de nous tirer systématiquement dans les pattes.

On essaie ?

Déjà sur Facebook : Avec le cercle de réciprocité. Un groupe d’entraide.

Mais j’aimerais bien aller plus loin encore…

Aimerais-tu faire partie d’un réseau ? Un groupe d’entrepreneurs, de freelance, de CEO, de responsable de machin et chargé de truc, avec des artisans, des gens qui font des choses ; tous les groupes représentés, parce que nous avons tous besoin des uns et des autres !

Je muris peu à peu une idée… Dis-moi du coup. Ici ou ailleurs, j’ai l’oreille tendue, parlons-en.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus.