Influenceur fitness et musculation : comment raconter des histoires sur Instagram ? ft. Gomarfithappiness & VictoireMUA

Un article qui sera long, mais sûrement passionnant. J’ai eu le plaisir d’y interviewer Margaux et Victoire, toutes deux maniant Instagram à la perfection, avec pourtant deux angles TRES différents. Alors que l’une a un feed très léché, l’autre travaille son message même quand les photos ne sont pas au Rendez-vous… Deux approches opposées, et qui paient pourtant toute deux.  Sans plus attendre, découvrez Gomarfithappiness et VictoireMUA

Hello mesdames ! Pour commencer, on passe par la case présentation. Vous vous présentez l’une l’autre ? Vous nous parlez de vos parcours et de comment vous en êtes arrivé dans le fitness, la musculation, le développement personnel etc.. ?

Margaux :

Hello Jérémy !

Mon parcours ? Un chemin caillouteux pour commencer, avec beaucoup de difficulté à savoir comment j’allais m’y prendre pour réaliser ce que je suis enfin en train d’aboutir aujourd’hui.
J’ai commencé un BTS diététique, j’ai finalement passé un diplôme de personal trainer, puis une formation de PNL (programmation Neuro-linguistique).

J’ai commencé en parallèle de tout ça il y a un peu plus de 4 ans des cours collectifs en salle, puis me suis dirigée spécifiquement dans la musculation, prise de passion pour ce sport.
En bref, j’ai toujours été passionnée par le bien être, le positif, la vie, et ce que j’aime c’est trouver des moyens de le transmettre aux autres.

Victoire : 

Moi c’est Victoire. 25ans. Pour peindre un peu mon personnage je vais commencer par mon enfance et mon ambition principale qui était de devenir maquilleuse professionnelle  depuis mes 6 ans à peu près.


C’est venu le jour où ma mère m’a déguisée en geisha. 
Je me rappellerai toujours le choc de me voir totalement « différente » devant le miroir. 
Là a commencé ma passion pour divers arts, le transformisme et plus particulièrement le maquillage.


J’ai reçu une éducation très stricte : je n’avais ni le droit de jouer ni de sortir et mon seul ami était mon ordinateur et photoshop ; où je m’amusais à faire des dessins 3D de visages dessus.


J’ai toujours été fascinée par les nouvelles technologies et par le WEB. Je savais à 16 ans qu’il y avait quelque chose à « faire » grâce à internet et qu’il était possible de gagner sa vie (même si à l’époque ce n’était pas encore répandu, voir inexistant).


Bref j’ai commencé en tant que Youtubeuse beauté où je passais des heures et des heures par jours à m’entrainer à maquiller avec ma petite webcam pixelisée et diffuser les vidéos de mes transformations ( j’étais fan de maquillage drag queen hein .. ^^)


Pour au final  me faire contacter par une marque de maquillage pro pour laquelle je suis devenue maquilleuse attitrée/ambassadrice (sans avoir eu besoin de faire d’école de maquillage) –  je devais avoir alors 17 ans .
Ensuite j’ai intégré une grande marque de maquillage mondialement connu pendant presque 4 ans (mac) , et en parallèle je me suis mise à totalement changer d’hygiène de vie et me mettre au sport.


Le sport à fini par prendre une place intégrante dans mon épanouissement personnel, au-delà du maquillage qui devenait trop superficiel à mon goût … Je continuais de partager mon quotidien et mes passions sur les réseaux : de plus en plus de sport et de moins en moins de maquillage, du coup, vient le jour où j’ai quitté mon travail qui ne m’épanouissait plus pour m’investir à 100% dans ma deuxième passion ; je me suis inscrite à plusieurs formations que j’effectuais en même temps (en nutrition et en technique d’entrainement).


Je me suis mise à méditer plus ou moins, à lire beaucoup de nouveau et à être inspirée d’une manière totalement différente : ce n’était plus moi qui était inspirée et voulait inspirer mais c’était les gens et les situations autour de moi qui m’inspiraient et ou je souhaitais partager cela, aider.
Ma vision de la vie, des choses ne fait qu’évoluer constamment, j’ai le cerveau et le coeur en feu : c’est comme si j’avais envie d’exploser d’amour et d’énergie chaque seconde (un peu chelou la fille) 


Le truc le plus dingue dans tout ça ?  Mes filles (oui mes abonnées) étaient hyper demandeuses de vidéos/conseils fessiers. J’ai du coup bosser pendant 4mois non stop sur un programme fessiers à faire à la maison (Sans penser 1 seconde que ça allait vraiment leur plaire) et devinez quoi ? Le programme leur à tellement plu qu’actuellement ; mon principal travail est d’élaborer des programmes fitness (et j’espère par la suite pouvoir créer d’autre choses en rapport avec le bien-être ou la beauté sans forcément pensé au sport) .


Bref, c’est un truc de dingue la puissance des réseaux sociaux. Environ 8 ans à y croire et à bosser comme une acharnée ; je suis enfin heureuse et les deux pieds dedans !



J’ai choisi de vous interviewer, parce que votre réseau de prédilection, c’est Instagram ! Sur IG, plus qu’un texte qui compte évidemment, on raconte une histoire en photo… Pourquoi vous avez choisi ce réseau ?

M : 

Oui, j’ai directement accroché avec Instagram ! Contrairement aux autres réseaux avec lesquels j’ai plus de difficulté à publier et à y prendre plaisir.
Je ne sais pas vraiment pourquoi, je pense que c’est dû au fait qu’il est assez simple d’utilisation, et qu’on va droit au but : une photo qui nous parle, un texte qui nous permet de partager une pensée rapide, une pensée plus développée, un message.. Mais surtout : la diversité.
J’ai adoré arriver sur instagram et voir un accueil “recherche” avec : des photos de plats (burgeeeeeers <3), des photos de sportifs, des photos de paysages…
Bref, un réseau qui m’a fait rêver ! Des personnes des 4 coins du monde, des personnes que l’on ne connaît pas, une ouverture d’esprit !

V : 

Car j’aime le visuel de ce réseau > j’adore la photo et le fait qu’on mette en avant les photos/du visuel : ça me plait ! 
Ensuite car c’est le réseau social le plus positif et réceptif à l’amour qui soit ! Presque pas de négativité .

J’aime faire de belles photos, me creuser la tête à essayer de transmettre une emotion (que peu-être personne ne voit à part moi ^^) mais c’est comme un BOOK professionnel (photos) mélangé à mon journal intime (textes) et où mes meilleurs amis passerait (mes filles).

 

Vous avez deux façons très différentes de publier, ça tient à quoi un « bon feed » pour vous ?

V : 

Alors moi je suis une grosse folle, je zoom sur mes photos au max pour vérifier que la qualité est belle à l’oeil , je cherche à toujours garder une harmonie de couleurs qui me ressemblent > j’aime les tons chauds par exemple ! J’essaie de créer quelque chose d’un peu plus artistique à une demande qui est uniquement portée sur le physique.
Personnellement j’ai besoin de ressentir de l’émotion dans une photo . Qu’on soit à poil ou en train de faire un selfie avec son chat . J’essaie d’améliorer ma qualité de photo a chaque fois pour que mes abonnées soient toujours contents de voir de belles photos (beaucoup ne lisent pas les textes hein, c’est pas un blog c’est insta)
M : Oui, très différente !
Les photos de Victoire sont très jolies, les miennes disons…. Un peu plus pixelisées ahaha (#IphoneSE #photographe)Pour moi, un “bon feed” est celui qui me ressemble a 100%.
Je suis un peu “brouillon” et très directe dans ma vie de tous les jours, c’est à dire que je peux sortir en pyjama, tant que je suis une gentille personne ça me va ! 😀Bon honnêtement, le bon feed correspond selon moi au message qu’on veut véhiculer, à la personne qu’on est et qu’on est fière d’être, il faut pour moi qu’il soit fidèle à notre personnalité, et que les gens le ressentent.Il y a de plus en plus de fitgirls et consorts sur Instagram, comment on fait pour raconter une histoire qui sort du lot ? Il y a un storytelling particulier ou vous êtes simplement vous-même et parfois, ça match mieux ?V : Alors déjà ; je suis grâve une insociable donc je regarde pas trop ce qui « marche » ou pas ou ce que font les autres pour pas être influencée sans le vouloir : ça me permet de garder mon identité. Puis je penses qu’en réalité il suffit juste de poser ses couilles et parler avec le coeur . Chaque être est différent et il en ressortira forcément quelque chose de différent.  Souvent ça plait , souvent non aussi . Mais en réalité je préfère avoir moins de monde mais des personnes qui m’apprécient vraiment que l’inverse.

M : Comme je l’ai dit ci-dessus, le “Be yourself” c’est ma marque de fabrique.
J’arriverai pas à faire autrement.
Après, c’est pas forcément ce qui marche le mieux pour tout le monde, car beaucoup de personnes qui montent rapidement en abonnés ont des feeds assez similaires.
Alors je pense qu’il n’y a pas vraiment de règles, tout dépend du but en fin de compte 🙂 et de l’image qu’on veut véhiculer.

Margaux tu prépares pas mal de choses, Victoire, tu as choisi les programmes en ligne – comment on trouve sa voie pour gagner de l’argent avec un réseau social ?

V : Oulaaaaa ! Sincèrement je penses que soit on débarque directement avec un projet en tête et on vient sur les réseaux avec un but et un service à proposer déjà fait. (Et malheureusement souvent ça ne fonctionne pas .. car on pense trop argent et on ne considère pas forcément les gens en face de nous, derrière leurs écrans), soit ça vient vraiment en mode freestyle , avec les demandes des abonnés qui suggèrent des choses et l’envie de leur faire plaisir .

M : Assez difficile de répondre à cette question, car comme tu le sais pour le moment je ne gagne pas 1E avec Instagram.
Néanmoins, tout ce que je prépare n’aurait jamais eu la même visibilité et le même impact sur les personnes si je n’avais pas une certaine communauté, c’est certain !

J’espère que tout ça leur plaira, et répondra à beaucoup de leur questions.

Qu’est-ce que vous conseilleriez à quelqu’un qui veut se lancer demain ?

M : De faire les choses avec le coeur. Car selon moi, on finit toujours par récolter ce que l’on sème.

De ne pas se comparer, de faire son chemin fièrement et de beaucoup, beaucoup réfléchir !

V : Ne pas chercher à faire comme tous le monde et de vouloir être trop lisse ou au contraire s’inventer une personnalité de CHOC si on est plutôt discret . Rester soi-même et parler de TOUT ! Considéré les gens en face de nous , prendre le temps de leur répondre au maximum. Ne jamais au grand JAMAIS se prendre pour une star et ça même si on commence à avoir du monde qui nous suit . Et aussi : INVESTIR DANS UN APPAREIL PHOTO !!!

Est-ce qu’il y a un livre que vous aimeriez nous conseiller ici ?

M : “L’Homme qui voulait être Heureux” de Laurent Gounelle

“Le sumo qui ne pouvait pas grossir” de E.E. Schmitt / Pardon ça fait deux 😎

V : Les livres de louise L hay . Je l’adore ! Sinon un livre tout public pour commencer le développement personnel assez léger et féerique : l’alchimiste ! Il est vraiment trop beau ce livre !

Une personne que vous voudriez voir dans la prochaine interview ?

M : N’importe quelle personne autodidacte qui a réussit dans un métier passion 🙂

V : C’est mon ami mais je vois en lui un gros potentiel et un grand homme : Antonao

Un mot de la fin ?

M : Merci Jérémy d’avoir cru en moi depuis un certain temps !

Et Rdv dans quelques semaines sur mon site pour beaucoup, beaucoup de partage !

V : Bien merci jeremy pour l’interview et maybe à bientôt pour un training booty ? 😀 

 Que devons-nous retenir de cette interview ?

Avec deux approches différentes, du sport comme des réseaux sociaux, Margaux et Victoire tirent merveilleusement bien leur épingle du jeu en terme d’audience, et on l’espère de ventes, de plus en plus.
Il n’y a pas UNE façon de faire, il faut trouver sa voie, ce dont VOUS avez besoin pour raconter une histoire qui va toucher les personnes autour de vous, et qui va vous permettre de mener votre marque, votre entreprise, votre vie, là où vous le souhaitez.
Cela peut être trouver un job, un stage, développer un projet, il n’y a pas de règle : à vous de trouver ce qui vous convient.
Nous ne pouvons tous ici, bien pensants des internets, que vous souffler une marche à suivre, qui a fonctionné pour nous.
C’est pour cela que j’ai créé le Club des Conteurs Modernes et l’Inkubator, conscient de pouvoir aider, mais que cela n’était pas adapté à tous !
Merci d’avoir lu cette longue et passionnante interview, et à bientôt !
Pour retrouver Victoire : https://www.victoire-mua.com/
Pour retrouver Margaux : http://www.gomartherapy.com/
Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.