Comprendre et analyser votre cible : communiquer comme un pharmacien Cambodgien !

Dans cet article, tiré une fois de plus de l’un des épisodes de « ça parle de comm’ ! », le podcast court au sujet de la communication que j’ai choisi d’éditer (et que vous pouvez retrouver ici), nous allons parler de comprendre son interlocuteur, sa cible, de savoir vraiment qui il est et de trouver les bons outils pour s’adresser à lui. On y va ? En voiture Simone ! 

L’histoire de mon pharmacien cambodgien

L’histoire est belle, elle est mignonne, elle est simple. J’étais il y a quelques jours encore au Cambodge, et pris de mal de tête en raison de la clim toujours trop forte dans toute l’Asie, je m’en vais quérir des petits Doliprane. Seulement voilà, il est tard, les pharmacies tradi sont fermées, et il ne me reste que les échoppes de quartier… Arrivé face à l’une d’elle c’est le drame, le pharmacien ne parle pas un mot d’Anglais.

Enfin pharmacien… le vendeur quoi. J’aurais pu acheter du Vicodin qu’il me le donnait aussi.

Après quelques minutes de gestes un peu perdus, c’est son fils de 4 ou 5 ans qui finit par comprendre ce que je veux et qui me trouve les petits bonbons miracles pour la tête. L’histoire se finit bien pour moi mais elle m’interpelle malgré tout !

Nous ne nous comprenons pas parce que nous ne parlons pas la même langue, n’avons pas les mêmes références de communication, sommes complètement différents ; et c’est souvent ce qu’il se passe entre des entreprises, parfois mes clients et les personnes à qui elles s’adressent. Ceci peut se résoudre, heureusement pour nous, et nous allons voir comment.

Le référentiel en communication

Le référentiel en communication, c’est la base de langage. Quand j’emploie ce terme, peut être par abus de langage, je parle de l’univers, des codes, des idées, des insights, des choses qui sont admises par les personnes qui vous lisent et par vous-même. Je parle de se parler sur les mêmes bases, sur les mêmes références.

Cette étape passe bien trop souvent à la trappe lorsqu’une entreprise ou un entrepreneur veut communiquer, et c’est là que tout se gâte. Cette étape est plus qu’essentielle, elle doit servir à poser les bases de votre communication, c’est cette étape qui amène votre champs lexical, vos gimmicks et Keywords et tout ce dont vous avez besoin pour communiquer sur internet, ou dans la vie. Ne la laissez plus jamais de côté.

Posez-vous avec une feuillet et un stylo, et définissez tout un univers lexical et d’idées.

Parler la même langue que son audience

Ça semble con je sais… et pourtant. C’est quoi au final, parler la même langue que son audience ? Encore une fois ici, c’est analyser la façon dont elle communique avec ses pairs, sur les réseaux, avec les autres marques ou entreprises.

Vous devez savoir quelles sont ses aspirations, les mots qu’elle utilise et ceux qu’elle n’utilise pas et j’en passe. La langue, le champs lexical, nous y reviendrons encore et encore, vous devez apprendre à parler cette langue si vous voulez avoir la moindre chance de comprendre ce qu’il se passe dans la tête et dans la vie de votre audience.

Bien connaître sa cible, la personne qui veut lire vos informations

Ma partie préférée, le ciblage. Combien de fois revient cet échange avec mes clients :

  • Moi : quelle est votre cible ?
  • Eux : Gilbert, 20-35 ans, CSP+, aime manger.
  • Moi : ….

Non, ce n’est pas une cible ça… même pour un dossier de Marketing en première année d’école, ce n’est pas suffisant, on ne peut rien faire avec ces informations. Visiblement, vous ne connaissez pas votre cible. A partir de cette info, comment voulez vous avoir la moindre chance de lui vendre quoi que ce soit, ou de passer votre message ?

Il faut créer un avatar de communication, savoir précisément à qui vous vous adressez, vous devez maîtriser cette audience sur le bout des doigts, sinon ce n’est pas la peine de passer à l’étape suivante.

Créer du contenu adapté à sa cible

Une fois que l’on comprend vraiment à qui on parle, que l’on sait comment lui parler, que nous connaissez ses problèmes et ses aspirations, nous allons pouvoir raconter une histoire et créer du contenu qui correspond vraiment aux besoins de cette audience, et c’est là que notre travail de communication peut commencer.

C’est là que l’on va parler de tunnel de conversion, de storytelling de marque, de branding, de native advertising et de Social Media. C’est là que vous allez pouvoir créer une vraie conversation. Une fois que vous savez qui vous êtes, et à qui vous parler, il n’y a plus qu’à dérouler, comme on dit souvent. C’est la partie qui devient agréable, celle qui n’est pas ingrate, celle qui commence à générer des résultats pour votre entreprise.

C’est la deuxième partie du travail que je fais avec mes clients au quotidien.

Le podcast lié à cet article

Comme souvent, cet article est lié à un podcast, et vous pouvez le consulter en parallèle de votre lecture.

https://soundcloud.com/jeremy-kohlmann/communiquer-comme-un

Ce podcast, vous pouvez le retrouver 5 à 6 fois par semaine sur Soundcloud mais aussi sur Itunes ou sur d’autres supports, c’est VOTRE format court quotidien, celui qui peut vous apprendre quelque chose en 4 minutes, chaque jour, pour améliorer votre communication personnelle ou celle de votre entreprise.

Apprendre à raconter une histoire est enfin à ta portée

Et c’est de cette façon que l’on va clore cet article.

Vous le savez, je n’ai qu’une obsession, celle de raconter de belles histoires pour vos projets, entreprises, ou de vous apprendre à le faire.

Si longtemps, j’ai travaillé avec l’Agence Solon comme agence de communication, cela change petit à petit. Je capitalise sur mes forces, l’humain.

La transition va être lente et nous ne sommes pas pressés, mais nous nous dirigeons vers autre chose.

Demain, l’Agence Solon et moi même, devenons un cabinet de conseil en communication, des coachs au service de votre entreprise et de sa communication.

Nous pensons que la communication ne devrait pas se faire à l’extérieur de l’entreprise, elle est trop importante.

Vous avez besoin d’un expert pour vous former, pour former vos équipes, pour corriger le tir, et c’est ce que nous ferons ensemble.

Ce n’est qu’un avant goût, mais nous pouvons déjà en parler avec ceux qui le souhaitent.

C’est tout pour aujourd’hui, mais nous nous revoyons très vite pour de nouveaux articles, avec peut être un peu plus d’avancée sur tous ces sujets.

A bientôt !

Jérémy,

PS : Vous voulez aller plus loin avec moi, quotidiennement ? Laissez simplement votre email et nous nous reparlerons très vite.

Written by Jérémy Kohlmann
Je m'appelle Jérémy, et j'ai créé ce blog aussi bien comme carte de visite que moyen d'expression. Nous traiterons ici de ce que j'aime (le sport, la santé, l'aspiration au mieux-être) mais aussi de ce que je fais (la stratégie digitale, les réseaux sociaux, le Brand Content). Pour plus d'informations, le menu contact est juste au-dessus. Qui je suis ? Je suis un conteur moderne.